Les belles lettres – Les lettres arabes en 6 leçons – 3

Aujourd’hui, nous découvrons cinq nouvelles lettres, mais trois formes seulement. Et pas de difficultés de prononciation insurmontables non plus !

Les lettres du groupe d’aujourd’hui sont appelées « belles », parce que leurs formes très arrondies sont beaucoup utilisées dans la calligraphie arabe. Et ce sont aussi des lettres très utilisées, qui vont donc ouvrir la porte à de nombreux nouveaux mots !

Et surtout, si vous regardez le tableau de l’alphabet, avec en vert clair les lettres qu’on a vues dans les deux précédentes leçons, et les lettres d’aujourd’hui en vert plus foncé, vous voyiez qu’on a dépassé la moitié de l’alphabet, et que ce n’était pas si compliqué que ça !

Dja, Ha, Kha, Ha et Mim
Le groupe des « belles lettres », très utilisées en calligraphie !

Comme d’habitude, pour ceux qui parlent anglais, la vidéo avec Maha, faites bien attention à la façon dont elle écrit !

Le ج « Jim »

En réalité, cette lettre, qui correspond à notre « J », se prononce plutôt « dj » (comme le G anglais).

C’est une lettre qui a une forme très différente, selon qu’elle est attachée à d’autres lettres ou pas. En début et en milieu de mot, elle perd sa jolie boucle inférieure (mais, bien sûr, elle garde son point).

Voici les différentes formes du Jim imprimé :

Lettre Jim
Le Jim, dans les quatre formes traditionnelles

On a aussi différente façons de la tracer manuellement. Très peu de gens prennent la peine de tracer le début de ligne qui remonte, et en réalité appuient directement le Jim sur la ligne.

Voici comment il faut écrire théoriquement le Jim :

Lettre Jim dans les différentes positions
Comment bien écrire la lettre jim

Et voici ce qu’on trouve plus généralement

Lettre Jim manuscrite
Un exemple de graphie du Jim simplifiée

Dans ce cas, on le dessine comme un triangle. Certains font un triangle long, comme dans la vidéo, d’autres font tout simplement un petit triangle normal. La dernière forme est plus facile à dessiner, mais je vous recommande plutôt la première, parce que :

  • on ne risque pas de la confondre avec une autre lettre
  • c’est plus facile pour placer les points, ils risquent là aussi de moins se confondre avec d’autres marques voisines.

Le ح : Un « H » fortement expiré

Si vous avez déjà entendu quelqu’un appeler « Hassan » en arabe, vous avez exactement le bon son. un H un peu poussé. C’est l’équivalent du H anglais.

Pas une lettre très difficile !

Le خ : un H encore plus expiré

C’est une lettre qui n’a pas d’équivalent en français, mais qui n’est pas très difficile (c’est plus compliqué à expliquer qu’à dire en fait). Vous expirez de la même façon que le ح  , mais en allant le chercher au fond de la gorge. Cela ressemble à la jota espagnole.

Voici un exemple de la façon dont on le prononce: c’est le début du prénom Khadija. ( خَدِيجَة ) (écouter juste le début, car la personne qui prononce a un fort accent égyptien, à la fin elle dit « ga » au lieu de « ja »)

Le م : le son M

Très simple à prononcer, et très facile à écrire cette lettre ! Le Mim est un petit rond avec une queue, en position finale ou initiale. En théorie, le rond est au-dessus de la ligne. C’est ce que vous voyez imprimé. Mais il y a d’autres lettres rondes, et je vous conseille de l’écrire au dessous de la ligne, pour ne pas risquer de confondre. Le م  tout seul est l’abbréviation de Muhammad, le nom du Prophète.

Et ه qui est un dernier son « h »

C’est un autre son « h » expiré. Elle ressemble un peu à un petit oeuf bien pointu.

Il est aussi très facile à tracer en position initiale : deux ronds l’un dans l’autre, il ressemble un peu à une arobase qui partirait vers la gauche. C’est sans doute pour éviter de la confondre avec le « Mîm » que le début de la lettre remontre au dessus du petit rond (mais n’oubliez pas : pour éviter tout risque, vous écrivez le Mim en dessous de la ligne ! )

Les deux versions de Ha
La lettre Ha en position isolée et initale

 

Au milieu c’est un peu plus difficile, et il y a quatre versions différentes : exercez vous et choisissez celle qui vous est la plus facile (en n’oubliant pas que toutes les lettres se tracent en partant de la droite). En position finale, le  ه ressemble à un petit drapeau. « Presque » un triangle, c’est pour cela que je vous recommande de tracer vos جح et خ de façon allongée !

Les quatre graphies de la lettre Ha en arabe
Les quatre façons de tracer Ha

Les mots avec les nouvelles lettres

 

حبيبي و حبيبة

Un mot avec plein de jambes vers le haut, il faut donc faire bien attention à nos points, pour reconnaitre les lettres de la première leçon, avec le بي  qui sont attaché et répétés deux fois. Donc en commençant par le  ح  , « ha » ça donne « Habibi » , mon amour, mon chéri. Et au féminin, Habiba. Eh oui, encore un prénom arabe, qui a une très jolie signification.   et (Oum Habiba, au féminin, la mère de Habiba)

جزر

Un joli petit mot en trois lettres, qui se prononce « Djazar » et qui veut dire « Ile ». Un peut déformé, on le retrouve dans le nom de la ville d’Alger, et du pays « Algérie » : le pays des îles. C’est aussi le nom de la chaîne arabe Al Djezeera.

زوج

Là, le ج  est en fin de mot, il se prononce donc presque comme un « j » tout simple. Zaouj, c’est le mari. Et le mot bonus, très important pour beaucoup de gens : زواج on rajoute juste un ا pour transformer en « zaouaj », le mariage. Vous voyez, comment avec un changement de lettre, simplement, on garde le même sens de base, mais on « change » : la personne qui fait l’action, l’action… c’est quelque chose qu’on retrouve énormément en arabe, et qui aide à retenir son vocabulaire !
et (vous entendez bien comme le ا est long).

موج

« Maou(d)j », c’est l’onde, la vague.

مها

C’est le prénom Maha, le prénom de notre prof sur la vidéo !

حمار

« Himar » (si vous allez en vacances au Maroc, on prononce plutôt Hamar). C’est l’âne, et c’est aussi une insulte (pas très forte). Au lieu de dire « espèce de crétin », on dit « espèce de bourricot », حمار Voilà la prononciation en arabe classique (par un saoudien)et en arabe marocain! Le « hi » se transforme en « ha ».

(Je vous ai rajouté la possibilité d’écouter les mots, en cliquant sur la petite icône en forme de flèche, usez et abusez, car c’est comme ça qu’on habitue notre oreille à la prononciation des lettres qui n’existent pas en français).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>