Comment écrire en arabe quand on apprend l’arabe ?

J’ai reçu hier soir un gentil message, me disant que je ferais bien de me réveiller, que des gens attendaient la suite de mes leçons ! Alors d’abord toutes mes excuses pour ce long silence, je suis impardonnable… Pour recommencer en douceur, une explication pratique : comment écrire l’arabe ?

Les outils informatiques pour écrire l’arabe

Cette question, généralement, veut dire en réalité « comment écrire l’arabe avec un clavier azerty ». Comment, par exemple, est-ce que je fais pour mélanger l’arabe et le français sur ce blog ?

Je vais vous expliquer pour Windows. Je ne connais pas le Mac, mais je suis sûre que d’autres outils équivalents existent. On va utiliser un clavier visuel, soit en allant sur un site web qui en propose un et en copiant ensuite dans notre document, soit directement sur l’ordinateur.

Utiliser les caractères arabes et changer de sens d’écriture

Ce clavier visuel va permettre de taper les caractères arabes.

La technique informatique pour les caractères arabes

Les caractères arabes sont affichés avec un codage particulier, qui permet d’avoir des polices de caractères qui sont beaucoup plus grandes que les lettres de l’alphabet.

A chaque code correspond une lettre, pas seulement en alphabet latin ou arabe, mais aussi hébreu, japonais, cyrillique… (mais pas les idéogrammes, il y en a trop). Ce codage très particulier a un nom : utf-8.

Aujourd’hui, la plupart des sites webs sont en utf-8. Pour pouvoir lire les caractères arabes, il faut aussi avoir les polices de caractère sur son ordinateur. Les ordinateurs modernes ont tous une police de base dans les principales écritures.

Il va aussi changer la direction de l’écriture. En informatique, on parle de ltr (Left to Right, de gauche à droite) ou de rtl (Right to Left, l’inverse). La direction est liée au caractère. C’est déstabilisant au début quand on mélange, car le curseur change de direction en fonction des caractères, comme la souris.

Quand on a un système ltr, les mouvements de la souris sont considérés de gauche à droite. Par contre, pour sélectionner un mot en arabe, visuellement, sur l’écran, ce mouvement se traduira par une sélection de droite à gauche. Il faut apprendre à poser son curseur au début du mot arabe, donc après la lettre la plus à droite.

Le problème des espaces

C’est un peu compliqué : un espace va être « attaché au mot arabe ou au mot français, donc considéré ltr ou rtl.

Or avec un espace, on n’a pas de repère visuel comme avec les lettres.

Mon conseil quand on rédige un texte et qu’on veut insérer un mot arabe : toujours taper deux espaces, afficher les caractères spéciaux, mettre le curseur entre les deux espaces et coller. Comme ça on a un comportement « ltr » sur les espaces, c’est plus simple.

Les claviers virtuels sur le net

C’est une bonne solution de dépannage ponctuelle.  Il y en a deux principaux

Le clavier arabe de Lexilogos : il est très « basique », on clique sur chaque lettre française, on a au dessus la retranscription arabe. Donc il est meilleur pour

  • apprendre les lettres
  • transcrire sur le clavier un mot dont on a le modèle

Cadeau bonus : il permet de saisir les lettres « supplémentaires » qui ont été inventées pour retranscrire certains sons qui n’existent pas en arabe (comme dans certaines publicités en arabe de marques françaises)

Yamli, lui fonctionne à l’inverse : on écrit en français et il retranscrit en arabe. Il affiche des suggestions proches de mots arabes existant (essaye par exemple avec Marrakech), mais ne fait pas de traduction (essaye avec Casablanca). Il est donc meilleur quand tu sais déjà ce que tu veux écrire !

Les autres font de la pure translittération (une lettre française / une lettre arabe) sans correction d’orthographe, il faut les oublier.

Installer un clavier visuel arabe sur son PC

La méthode est différente : on va activer la langue arabe, et, quand on a besoin, changer la langue de saisie, pour afficher des caractères arabes.

Paramétrer la langue arabe

Il faut aller dans le panneau de configuration, accessible à partir du menu Windows et là choisir le groupe « Horloge, langue et région »

Panneau de configuration Windows
Panneau de configuration Windows

ou  bien, si vous avez toutes les icônes qui s’affichent :

tatta
La rubrique « Région et langue »

Vous avez alors cette fenêtre qui s’affiche :

Choisir "Clavier et langues"

Vous vérifiez que vous êtes bien sur l’onglet « Clavier et Langues » et vous cliquez sur « Modifier les claviers »

La liste des claviers installés
La liste des claviers installés apparait

En cliquant sur le bouton « Ajouter » vous avez la liste de tous les claviers disponibles :

Choisir un clavier Arabe
Choisir un clavier Arabe

Attention à bien choisir un clavier arabe d’un pays français : il sera « azerty », et si jamais vous achetez un vrai clavier, vous ne serez pas dépaysé.

installer-langue-arabe-5

Et voilà, votre clavier est installé. Vérifiez bien que le français est la langue par défaut

installer-langue-arabe-6

Et cliquez sur l’onglet de droite. Là vous pouvez gérer les combinaisons de touches qui permettent de passer automatiquement d’une langue à l’autre.

Mon conseil : prenez une combinaison compliquée pour passer d’une langue à l’autre, et enlever les combinaisons proposées spécifiques à chaque langue. Car si vous laissez le paramétrage par défaut, vous aurez souvent des surprises !

Utiliser le clavier visuel de Windows

Le clavier visuel est disponible à partir du menu Windows   » Tous les programmes «  /  » Accessoires «  /  » Option d’ergonomie « 

Le clavier visuel est là pour vous permettre de voir ce que vous saisissez ! Il se présente comme un petit clavier que vous pouvez déplacer où vous voulez sur l’écran, et qui vous montre les touches dans la langue active.

image écran
Le clavier visuel en arabe

Ici, je viens d’activer le clavier visuel (1) et la langue arabe visible dans la barre des tâches (2).

A gauche, j’ai ancré le clavier visuel dans la barre des tâches (3) ce qui me permet d’y accéder facilement.

Un vrai clavier ?

Mais si vous voulez vraiment vous lancez dans l’apprentissage de l’arabe, je vous conseille d’acheter des petits autocollants qui vous permettent de voir sur le clavier les lettres arabes et les lettres françaises, ou mieux, un clavier franco-arabe !

Je vous en ai sélectionné quelques uns que vous pouvez acheter sur Amazon si vous êtes en France (ce n’est pas facile à trouver). Si vous êtes dans un pays arabe, vous trouverez cela très facilement ! (Attention, pour Mac les claviers sont souvent Qwerty)

Écrire l’arabe à la main

C’est la meilleure façon si on veut vraiment se souvenir des lettres. En écrivant, on utilise beaucoup plus sa mémoire qu’en tapant sur les touches d’un clavier.

Sans faire de la calligraphie, il faut utiliser un outil qui permette de tracer les lettres correctement. Les petits « points » sont théoriquement des losanges, et les lignes des lettres s’affinent à la fin.

Il faut éviter le crayon noir, et même le bic. Un feutre mince est plus adapté, l’idéal reste un stylo à plume, ce qui se rapproche le plus du calame antique, mais qui risque d’être difficile à maîtriser quand on débute : si vous êtes droitier, vous découvrirez les problèmes que vos camarades gauchers ont eu avec l’encre, à l’école primaire.

Mon conseil : commencez par faire simple. Des stylos à encre gel comme ceux de Bic sont parfaits ! N’oubliez pas que dans le monde arabe, tout le monde utilise aussi des bics, même dans les petites classes. Quand vous serez réellement accro, vous pourrez alors investir dans un stylo calligraphique qui vous permettra de faire de belles lettres.

Pour bien tenir votre stylo ou votre bic, essayez de mettre la main au maximum en dessous de la ligne d’écriture. Cela vous évitera de passer sur l’encre avant qu’elle soit sèche. Et si vous voulez un jour passer à la calligraphie, c’est la bonne position.

Si vous découvrez mon blog, et que vous voulez commencez, essayer d’écrire au moins vingt minutes par jour ! Il faut que la main se forme à cette écriture, c’est comme un muscle qu’on entraîne.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>